L’arnaque sur le divin

Souvent il est courant d’entendre parler du divin. Pour certains, il s’agit d’un dieu se trouvant à l’intérieur d’eux-mêmes et pour d’autres, le divin est une entité externe mais qui se veut omnipotente et omniprésente. Selon moi et mes expériences personnelles, tout cela est erroné de par le simple fait que le divin ne se situe pas en un lieu précis. Et si même il faille admettre, reconnaître l’existentialité de ce divin alors il est clair que ce divin se trouve en toute chose puisque l’on affirme que le divin est omniprésent. Ce qui voudrait dire que ce dernier se trouve aussi bien dans la polarité négative que la polarité positive.

De fait, c’est donc une erreur de se dire que ce “divin” est forcément positif comme les gens le pensent ou l’imaginent. Ce que je sais est qu’en l’être humain, il y’a l’humain lui-même en tant qu’esprit qui a incorporé un corps physique qui lui sert de véhicule pour naviguer dans ce monde mais aussi afin de pouvoir se développer et de se réaliser pleinement pour quitter du stade esprit auquel il se trouve actuellement afin d’accéder à un stade supérieur qui peut être qualifié pour certain d’angélique ou de démoniaque, de diable ou de dieu…

Ici, j’affirme qu’il n’y a pas un quelconque divin qui vit en l’humain. Cependant l’humain peut être accompagné de diverses forces qui le possèdent et qui vont influencer sa vie tantôt positivement et parfois négativement. En l’humain se loge son double diabolique, son âme s’ il en a une, son ombre, le génie qui a été implanté en lui par son créateur et d’autres entités également. Souvent certains humains à un moment de leur évolution peuvent donc parfois établir des contacts avec ces forces et croire qu’il s’agit du divin absolu.

En réalité, pour les véritables chercheurs, il n’y a pas de divin absolu mais tout un ensemble de forces s’étant auto-créées et qui ont également engendrer d’autres forces. Et ces forces décidèrent également d’engendrer d’autres forces et ainsi de suite…

D’autres forces sont aussi le résultat des croyances et des pensées humaines.

A partir de là, on comprend en réalité qu’il n’y a pas une force suprême. C’est-à-dire la notion de divin a toujours été employée pour maintenir certains dans l’ignorance, dans la captivité, dans la peur. Mais aussi pour amener l’humain à se renier lui-même, critiquant ainsi ses défauts psychologiques dont ” l’égo” qui, en réalité incarne sa réalité négative. On comprend ici une fois de plus que la notion de divin est une arnaque, car non seulement nul n’a jamais vu le divin mais les plus avancés ont eu des contacts spirits. De plus, la notion de divin est aussi une arnaque puisqu’elle ne libère pas l’homme mais l’amène à se renier lui-même et à vouloir entretenir ou manifester en lui une nature qu’il qualifierait de divine.

Le maître n’est nul autre que toi même                                                                      Sola Potestas Lex Est

 

 

 

 

La polarisation

J’entends par polarisation, le type de vibration, d’énergie qui constitue un être humain ou alors dont l’humain regorge. L’être humain est une entité double c’est-à-dire, il est une vibration dualiste. C’est ainsi que je parle de polarité négative, car celle-ci renvoie à tout ce que vous pouvez qualifier de négatif chez un être humain. Cela peut être sa colère, son agressivité, sa jalousie et bien d’autres…

Pendant que sa polarité positive renvoie à la dimension bienfaisante et juste de l’humain.

Mais l’arnaque avec le divin consiste à faire croire que cette charge négative de l’humain est un égo qu’il faille absolument détruire. Et pourtant certains aspects de la polarité négative d’un être humain peuvent dans certains cas lui être bénéfique. Prenons cette agressivité, cette colère mais bien sûr canalisée, qui est nécessaire pendant certains combats spirituels. Et même pour mettre en mouvement certaines entités spirituelles. On comprend donc que supprimer sa polarité négative équivaut à se renier soi-même, d’où il est préférable de comprendre sa polarité négative, de l’accepter et d’avoir une domination et une maîtrise absolue sur elle et il en sera fait de même avec notre polarité positive. C’est cet ensemble de forces, le plus ( + ) et le moins ( – ), qui font de nous des êtres entiers. Maintenant, pour ceux qui préfèrent supprimer le moins et vibrer sur le plus ou encore supprimer le plus et vibrer sur le moins, tôt ou tard  reviendront reconquérir la part d’eux-mêmes qu’ils ont  renié et abandonné, auquel cas c’est elle qui viendra à eux.

En somme, l’humain est parfait et imparfait comme la divinité qui l’a crée et il doit évoluer continuellement dans cette perfection et cette imperfection éternelle.

Le maître n’est nul autre que toi même                                                                      Sola Potestas Lex Est